Le TempsComment vivre le Temps au présent ?

Ma relation au temps, et ma façon de le concevoir, est un aspect sur lequel j’ai beaucoup médité et médite encore, surtout à l’occasion de mes voyages… D’ailleurs, pourquoi pendant les voyages et pas à un autre moment ?

Parce que durant mes voyages, mon cadre de référence s’élargit, mon rythme change, ralentit, et l’agitation de mes pensées s’apaise. Cela permet à mon être intérieur d’apparaitre, comme un étang dont l’eau se calme, se décante, et laisse apparaitre le fond… Mes sens s’en trouvent activés, bousculés, réveillés… Même Goethe disait que voyager pouvait transformer son être!

Ainsi, à l’occasion de ces  voyages, j’ai compris que cette course effrénée pour satisfaire mes désirs et mes attentes, était finalement une forme d’impatience, voire un sentiment d’urgence. Un peu comme celle que les enfants manifestent – je veux tout et tout de suite !.  Et si les choses n’arrivaient pas assez vite, cette frustration me rendait intolérante et me privait d’être pleinement attentive à « ici et maintenant ».  Une volonté tenace de mon ego de contrôler les situations et leur rythme…

Dans ma “vie d’avant”, j’avais aussi tendance à vouloir toujours “remplir” le temps, le « rentabiliser »… Cette bonne vieille croyance que le temps c’est de l’argent !… Il m’était alors difficile de le vivre sans « rien faire », et d’accepter seulement “d’être” dans l’instant. Pour preuve, les pratiques de sophrologie que j’avais programmé dans mes matinées au début de ma formation, mais qu’au fil du temps  j’avais tendance à reléguer au second plan… Toujours cette résistance de mon cher ego contrôlant !

«Quand Dieu créa le Temps, il en créa assez.» (Proverbe irlandais)

chrono-imsophroPuis comme il n’y a pas de hasard, il y a quelques années, j’ai participé à un séminaire de Sophrologie Ludique sur l’Auto-Sabotage. Nous avons abordé ce thème en travaillant avec une approche créative de la partie psychique, basée sur les divinités de la mythologie grecque.

Et parmi ces divinités, j’ai été particulièrement interpellée par les personnages de Chronos (le Temps qui s’écoule, la durée), fils de Gaïa, la Terre, et son père, Kairos (l’instant présent, le « Temps opportunité ») !

J’ai observé et pris conscience qu’en ayant un problème avec le temps, j’avais en fait un problème avec la Vie… Car Chronos – le temps qui passe – transmet le regret du temps passé, et l’angoisse du lendemain… C’est en choisissant Kairos (son père), que j’ai choisi le moment présent et aussi le temps “juste” qu’il faut saisir, celui de notre âge biologique ! Vous remarquerez, la plupart des personnes à tempérament anxieux ont un problème avec le temps…

J’ai ainsi pu finir par lâcher prise et accepter des situations que j’estimais arriver trop tôt – comme par exemple la ménopause à 38 ans !. Et j’ai laissé advenir ce qui devait de toute façon arriver un jour ou l’autre. La réalité de mon état s’est finalement imposée à moi, et tous les effets “secondaires” physiques et émotionnels  de ma réactivité se sont évanouis!

Le Temps et son secret

J’ai trouvé le secret : en apprenant à harmoniser et réconcilier notre Masculin – Passer à l’action, et notre Féminin – Etre dans l’instant !  Aujourd’hui, en acceptant d’attendre que les choses arrivent « au moment juste», j’apprends aussi à vivre et à exister dans l’instant.  Et surtout sans me mettre dans un état de fébrilité, de frustration ou de sentiment d’ennui.

En fait, je me suis aperçue qu’il n’y a pas de « temps perdu » ou de « temps mort». Juste du temps pour observer ce qui se passe en moi, et ressentir et autre chose de plus vrai, calme, serein…

Chronos et Kairos sont à la fois instant et durée, éternellement liés et indissociables… Ils nous invitent à nous sentir plus concernés, maintenant ! A nous de faire avec ce qui est, vigilants et présents à nous mêmes, pour bénéficier de leur force, de leur énergie toujours présente.

Alors, que le temps aille vite ou doucement, si nous savons nous mettre en résonance avec ses rythmes et nous émerveiller avec gratitude des opportunités qu’il nous offre, nous n’avons rien à craindre de là où le temps nous entraîne !

∴ L’instant “Sophro” ∴

La Sophrologie, c’est choisir de prendre un moment pour soiC’est un temps de présence à soi-même, l’occasion de porter son attention sur ses sensations, émotions ou sentiments. Et prendre ainsi du recul sur soi et sur sa vie. Elle vous invite à vivre le moment présent et à vous libérer des tensions inutiles. La concentration sur votre respiration va calmer votre mental et provoquer en vous un sentiment de bien-être et de détente. 


Cet inlassable compagnon qui semble toujours me suivre.

Parfois trop court, parfois trop long.

Mais toujours là, attendant le bon moment pour nourrir l’illusion de son existence.

Mais, le temps n’existe pas, le temps ne s’achète pas,

Le temps ne sert qu’à mon égo qui s’amuse à m’éloigner de l’essentiel.

Le temps ne sert qu’à me maintenir prisonnière des limites que mes illusions m’imposent.

Mais un jour je comprendrai qu’il n’y a pas plus beau moment que cet instant présent

Que je gâche malheureusement, en croyant que je n’aurai pas assez de temps…


Au fait, si vous souhaitez déposer un commentaire, c’est juste en dessous 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 1 =